... qui meurt près de sa mère

Tandis que des enfants s'amusent au parterre

Et par l'oiseau blessé qui ne peut plus voler"

c'est quelques vers de "la prière" de Brassens illustrent (hélas) ce qui se passe à quelques centaines de kilomètres d'ici. Le Liban a été un pays cosmopolite, où musulmans, chrétiens et juifs vivaient ensemble. Un exemple brisé par la guerre.

Pour les enfants du Liban, je prends le relais de Silo et de P'tit bûcheron pour soutenir l'opération "j'ai froid couvre-moi" . Si, avec nos modestes talents de tricoteuses ou couturières, notre bonne volonté, un peu de notre temps et de notre coeur, nous pouvons aider, ne nous en privons pas.

j_ai_froid

pour voir le blog, cliquez sur l'image